Catégories
Non classé

Les 62 Personnes Les Plus Riches Du Monde Possèdent Autant Que Les 3,5 Milliards Les Plus Pauvres

La moitié de ces « super-riches » viennent des Etats-Unis, 17 sont originaires d’Europe et les autres de pays comme la Chine, le Brésil, le Mexique, le Japon et l’Arabie saoudite, selon un rapport de l’ONG Oxfam, dévoilé lundi.

Les 62 personnes les plus riches au monde possèdent désormais autant que la moitié de la population mondiale la plus pauvre, soit quelque 3,5 milliards de personnes, selon un rapport de l’ONG Oxfam, rendu public lundi 18 janvier.

La richesse de ces 62 individus, dont 53 hommes, a augmenté de 44% depuis 2010, alors que celle des 3,5 milliards de personnes les plus pauvres chutait de 41%, précise Oxfam dans cette étude publiée à deux jours de l’ouverture du Forum économique mondial de Davos (Suisse). La moitié de ces « super-riches » viennent des Etats-Unis, 17 sont originaires d’Europe et les autres de pays comme la Chine, le Brésil, le Mexique, le Japon et l’Arabie saoudite.

Un monde « encore plus inégalitaire »

« Le monde est devenu encore plus inégalitaire et la tendance s’accélère », estime la directrice d’Oxfam International, Winnie Byanima, dans un communiqué accompagnant le document.

Environ 7 600 milliards de dollars détenus par des individus sont placés dans des paradis fiscaux. Si des impôts étaient prélevés sur les revenus que cette richesse procure, les Etats obtiendraient chaque année 190 milliards de dollars de plus, a calculé Gabriel Zucman, professeur adjoint à l’université de Californie.

Toujours selon les travaux de Gabriel Zucman, que cite Oxfam, jusqu’à 30% de la richesse totale de l’Afrique est détenue dans des paradis fiscaux, ce qui représente 14 milliards de dollars de pertes de revenus fiscaux chaque année.

« Les entreprises multinationales et les riches élites ne suivent pas les mêmes règles que les autres, en refusant de payer des taxes dont la société a besoin pour fonctionner. Le fait que 188 des 201 premières entreprises mondiales soient présentes dans au moins un paradis fiscal montre qu’il est temps d’agir », conclut Winnie Byanima.

Catégories
Non classé

Qui Sont Les LEO Ces Jeunes Qui S’engagent Pour La Bonne Cause

A Marseille, des bénévoles venus de tout horizon ont choisi d’agir pour les autres via de nombreuses actions menées au quotidien

Ils sont étudiants, notaires, comptables ou encore journalistes et ont choisi de consacrer leur temps libre pour faire du bénévolat. « Ils », ce sont les membres du LEO Club Marseille Azur, des jeunes de 18 à 30 ans* qui ont opté pour le bénévolat dans le but d’aider des personnes et structures associatives dans le besoin tout en apprenant à devenir les leaders de demain.

« Permettre aux jeunes de cultiver leurs compétences »

Créé en 1957, le LEO Club, dont l’acronyme signifie « Leadership, Experience, Opportunity », est l’association filleule du Lions Club International, la plus grosse ONG de bénévolat au monde. Aujourd’hui, plus de 1,35 million de personnes, dont 150 000 jeunes, étrennent les valeurs de partage et d’entraide du mouvement dans de nombreux pays du globe. En France, ils sont près de 28 000 Lions et 380 « Lionceaux » (respectivement répartis en 1 208 et 37 clubs) à porter cet idéal, avec notamment 16 membres au LEO Club Marseille Azur, le seul club LEO de Marseille.

« Le fait d’être dans une telle association permet aux jeunes de cultiver leurs compétences autour de projets concrets tout en apprenant à gérer le temps et diriger une équipe », explique Jozepha, actuellement président du LEO Club Marseille Azur. « A travers les expériences qu’ils se font, chaque jeune découvre comment le travail d’équipe et la collaboration mènent à la transformation de la communauté ».

« Agir de manière concrète » sur le terrain

Cette philosophie de servir l’autre, le LEO Club Marseille tente de l’accomplir au quotidien en menant des actions communes avec les différents clubs Lions de Marseille comme la lutte contre la cécité, le don du sang ou encore le Téléthon. Il n’oublie pas pour autant de réaliser ses propres projets principalement portés sur la jeunesse.

« J’affectionne particulièrement notre intervention auprès de l’Abri maternel », raconte Amandine, vice-présidente nationale LEO et membre du LEO Club Marseille Azur. « Il s’agit d’un foyer qui recueille des mamans et leurs enfants en situation de détresse sociale. Avec eux, nous pouvons agir de manière concrète en leur proposant des activités variées auxquelles ils n’ont pas accès comme par exemple le cinéma, la danse ou le zoo ».

De la bonne humeur et du partage

Mais pour pérenniser ces valeurs, cette bande d’amis et de bénévoles est toujours en quête de nouvelles rencontres. A 25 ans, Célia, qui prépare son concours pour devenir avocat, a décidé de se lancer dans l’aventure il y a dix mois avant de devenir membre à part entière de l’association en décembre dernier.

« Cela faisait longtemps que je cherchais un mouvement sur le partage et j’ai appris l’existence du LEO par le bouche-à-oreille. Quand je suis arrivée, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Mais dès l’instant où je suis arrivée, je me suis éclatée », s’enthousiasme-t-elle. La raison de cet engouement est simple : « Tu sens que par des petites actions qui pourraient sembler insignifiantes, tu aides. Et que le plus petit des gestes peut devenir quelque chose de grand ».

* Il existe des LEO Clubs Alpha réservés pour les 12-18 ans